Innovation sociale et développement économique de l'entreprise


Logo IDée Consultants
  banniere

Imprimer l'article image imprimante

Pourquoi renforcer les connaissances des managers en droit du travail ?

 

Les managers ne détiennent jamais leur fonction d’un choix conjoint de leur hiérarchie et de leurs équipes. Ils ne la détiennent que par nomination de leur hiérarchie, qui ce faisant leur a délégué une partie du pouvoir de direction de l’employeur et avec, ce qu’ils ne réalisent pas toujours clairement, l’ensemble des responsabilités, y compris civiles et pénales, qui vont avec.

Quelles que soient les valeurs sociales de l’entreprise et les messages, explicites ou non, transmis dans ces domaines aux lignes hiérarchiques, la première prescription faite au management consiste à atteindre des objectifs techniques et économiques répondant aux finalités de l’entreprise tels que posées par l’employeur qui la détient.

La ressource humaine mise à disposition des managers est alors un des moyens, parmi d’autres, avec lequel ils doivent répondre à leur mission.

Dans ce contexte, le droit du travail leur apparaît généralement comme un frein, voire une obstruction délibérée à leur capacité à gérer avec bon sens l’organisation de la production dont ils ont à garantir la qualité et les délais. Nombre d’entre eux sont alors tentés de contourner ou de minimiser chaque fois que possible cette contrainte dans la gestion de leur équipe.

Fort des compétences techniques qu’ils détiennent dans leur domaine et qui justifient, avant leurs éventuelles compétences managériales, leur position hiérarchique, ils ne réalisent pas que le droit du travail est en réalité un allié précieux pouvant leur éviter de s’égarer, c’est-à-dire de confondre les sujets (les personnes humaines) avec les autres objets (matériels ou immatériels) dont ils doivent maximiser le rendement. Cette confusion peut bien évidemment prendre encore plus d’ampleur et occasionner encore plus de dégâts en temps de crise et en période de fortes tensions, quand les ressources (y compris humaines) allouées sont inversement proportionnelles à la pression mise en parallèle sur les résultats attendus.

Les situations qui en résultent, avec une méconnaissance considérée comme légitime du droit du travail et par conséquent une pratique courante de contournement des lois, expliquent aisément les inquiétudes des Directions et des fonctions RH face à la multiplication des risques de contentieux.

Face aux nombreuses sollicitations des Directions et des DRH sur cette problématique, notre premier travail consiste donc à sensibiliser les managers sur leur positionnement de fait, au regard des responsabilités d’employeur, en leur démontrant aussitôt qu’il est possible d’avoir une approche différente, consistant à manager avec le droit et non malgré lui.

La vocation du droit du travail n’est en effet pas de faire obstacle au travail salarié mais au contraire de le rendre possible et durable en protégeant tous les acteurs des pièges dans lesquels ils peuvent tomber si chacun n’envisage la relation de travail qu’au travers de ses propres objectifs.

S’il protège les salariés, le droit du travail protège aussi les managers lorsqu’il permet de clarifier les droits et devoirs de chacun. Il permet entre autre d’asseoir l’autorité, autour du pouvoir d’organisation et de l’obligation d’exécution de bonne foi du contrat de travail. Il permet surtout de mesurer ses responsabilités, de sécuriser les décisions et de prévenir les dérives. En posant des limites, le droit du travail révèle aussi le cadre dans lequel l’action est légitime et peut être pleinement assumée.

Nous répondons donc à ce besoin de consolidation du management par le renforcement des compétences juridiques dans le cadre de la formation professionnelle.

En amont de ces actions de formation, nous intervenons généralement dans une démarche de diagnostic managérial pour observer les responsables dans l’exercice de leur fonction, particulièrement dans le cadre des organisations du travail et de gestion des contraintes qui s’imposent à eux.

C’est une démarche essentielle pour identifier les principales sources de risques et mesurer la capacité des managers à intégrer le droit comme un outil d’ingénierie et non une épée de Damoclès, et c’est sur ces bases que nous pouvons proposer des formations sur mesure, adaptées au contexte et aux priorités de l’entreprise.

Au-delà des dispositifs classiques de formation, nous répondons à une demande croissante des entreprises de formations à distance avec lesquelles le manager dispose d’une grande autonomie dans son apprentissage, qui est renforcé par des sessions de regroupement. Cette approche par le e-learning, avec l’étalement dans le temps et surtout les allers retours permanents entre les situations quotidiennes et les apports de la formation, permet d’en mesurer beaucoup mieux les applications concrètes et donc d’intégrer plus profondément et durablement les acquis.

Yves Pinaud et Émilie Conte

Newsletter n°3 - Décembre 2009

 

puce Accès  puce Mentions légales  puce Partenaires  puce Contact  puce Plan du site
 

Copyright © 2017
IDée Consultants

twiter L'équipe d'IDée Consultants, cabinet de conseil en Ressources Humaines et Relations Sociales accompagne en conseil et formation, les entreprises pour leur développement économique et social.