Si vous ne parvenez pas à lire ce mail, cliquez ici

Equipe IDEE CONSULTANTS Accueil News Contact
L’actualité des RH, des Relations Sociales et du Management
Actualités
EDITO
Yves PinaudDistinguer l'emploi du travail
Les trente « glorieuses » ont institué bien au-delà de leur règne l’idée que la relation du salarié à l’emploi était la forme définitivement aboutie de la relation de l’homme au travail. Parce qu’emploi et travail se sont ainsi confondus, dans ces années fastes et au profit du plus grand nombre, on en a perdu de vue qu’ils étaient peut-être momentanément parallèles mais pour autant de nature fondamentalement distinctes.
L’emploi donne un statut, ouvre des droits, garantit des acquis alors que le travail exige compétences, implication, évaluation, évolution et le cas échéant remise en cause.
Le travail, lui, ne peut s’inscrire que dans un rapport « contribution/rétribution », dans une capacité à acquérir et perfectionner des compétences avec pour finalité de créer une valeur ajoutée.
L’emploi est une situation acquise ou en tout cas visée comme telle. C’est l’espérance d’une réalité statutaire durable (fonctionnaire du public, CDI du privé) alors que le travail, comme le définit si bien François Hubault, c’est ce qu’on oppose à ce qui nous résiste .
Les employeurs ont trop majoritairement appris à raisonner emplois, dans une approche quantitative visant à en optimiser les coûts, plutôt que de raisonner travail dans une approche qualitative  en questionnant les contenus et leurs évolutions. C’est pour cela que l’énergie et les moyens consacrés à faire des PSE sont inversement proportionnels à ceux consacrés à la GPEC.
Les salariés ont trop majoritairement appris à raisonner emploi en terme d’aspiration sociale au détriment du travail comme contribution à une finalité économique et/ou une réalisation de soi.
Emploi et travail pourront redevenir parallèles quand on aura réellement retravaillé les contenus de ce dernier.
Combien d’employeurs intègrent véritablement dans leurs organisations et leurs emplois, les conditions d’enrichissement des contenus, de développement des missions et des situations apprenantes, tout ce qui donne envie de progresser et peut apporter plaisir ou au moins satisfaction ?
Combien d’individus pensent leur projet autour du travail, c’est-à-dire de leur capacité de progression et de réalisation plutôt que de l’emploi, source de sécurité et condition de participation au jeu social ?
La revalorisation du travail ne passe pas par la carotte des heures supplémentaires. Elle passe par un projet professionnel pour chacun dont l’emploi pourra peut-être alors redevenir un résultat. C’est la condition pour espérer arrêter de déshabiller Pierre (travail) pour habiller Pôle (emploi).

Yves PInaud

Agenda

AVR
MAI. 2010

° Du nouveau sur notre site :
- Focus sur les RPS
- Film e-learning

° IDée Consultants intervient ce mois-ci dans les entreprises sur les addictions


Quoi de neuf
Question du DRH
La question du DRHRestructuration ! Restructuration ! Vous avez dit restructuration

Si pour certaines entreprises, la mise en place d'un Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) coïncide souvent avec un arrêt total de l'activité, il en est certaines où il s'agit, en fait, soit d’un recentrage sur une activité ou sur un cœur de métier dans le but non pas seulement de sauvegarder la compétitivité de l'entreprise mais souvent, de retrouver une dynamique, une place sur le marché et une rentabilité qui se dégrade depuis longtemps.

Dans les différents cas, ce qui fait parfois, sinon souvent défaut c'est une anticipation forte et un projet solide d‘entreprise visant par de vraies mesures non pas à sauvegarder l'emploi mais à accompagner dans un emploi des salariés touchés par la suppression du leur, c'est bien l'addition des deux, anticipation et accompagnement à l'emploi, qui réduit les incertitudes, très souvent causes de troubles collectifs et/ou individuels.

Lire la suite de l'article.

Cela vous intéresse
Cela vous intéresseLe changement : les enjeux de la régulation et de la préservation du lien social

Les entreprises contemporaines sont dans un mouvement permanent de modernisation sous la pression de multiples facteurs d’environnement, internes ou externes. Adaptation à l’environnement, recherche de progrès ou ajustements face à des problèmes de production de tous ordres, le changement est continu.

La prévision et la planification deviennent difficiles, de même que la communication sur l’avenir, tandis qu’au quotidien, les structures de travail et les règles de fonctionnement et de gestion sont de plus en plus provisoires.

Lire la suite de l'article.

A noterA NOTER

Super ! L'Accord sur le harcèlement et la violence au travail a été finalisé au niveau interprofessionnel le 26 mars 2010

Lire la suite de l'article.

La situation des femmes en début de carrière professionnelle s’améliore

Lire la suite de l'article.

Une enquête sur les transports en commun domicile-travail des franciliens

Lire la suite de l'article.

" Les risques psychosociaux des emplois dits féminins sont souvent sous-évalués "

Lire la suite de l'article.

AlerteALERTE

Quelles sont les obligations de l’employeur en matière de formation ?

L’obligation de en matière de formation professionnelle pèse de plus en plus sur les employeurs, ils sont aujourd’hui régulièrement mis en cause suite à des manquements à cette obligation, notamment au moment des plans de sauvegarde de l’emploi, d’échec de reclassement interne ou encore lors d’accidents du travail.

Lire la suite de l'article.

 

Flux RSSAbonnement à notre flux RSS
Une manière simple de rester informé dès qu'un contenu de notre site est mis en ligne.

Gilles Karpman : Directeur de Publication - karpman@ideeconsultants.fr
Elodie Marcuccilli
: Chargée du Développement - marcuccilli@ideeconsultants.fr
Vous recevez cette newsletter N°7 Avril 2010 car vous êtes inscrit(e) à la liste de diffusion du site www.ideeconsultants.fr
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez-vous à IDée Consultants - 220/224 boulevard Jean Jaurès 92100 BOULOGNE BILLANCOURT - Tél. 01 55 20 96 10.

Accueil NewsContact