Innovation sociale et développement économique de l'entreprise


Logo IDée Consultants
banniere

Imprimer l'article image imprimante

Apparition du syndicalisme de service en France : un pas vers l'avenir … ou un pas vers le précipice ?

 

Elles font partie de ces petites choses qui ne retiennent pas l'attention mais qui peuvent constituer de véritables « révolutions » ou au contraire précipiter une fin : pour la première fois en France, depuis quelques semaines, un syndicat offre à ses adhérents … une prestation de service sur les questions relatives au travail et à son environnement !

 

Il s'agit de la CFDT qui, de l'aveu même de ses dirigeants, après en avoir parlé depuis 1964, date de la création de cette organisation issue du syndicalisme chrétien, et l'avoir testé dans 3 régions (Ile de France, Nord Pas de Calais et Rhône-Alpes) a décidé de généraliser une prestation de service pour ses 400 000 adhérents.

Concrètement chaque adhérent pourra appeler un numéro et avoir en ligne une plateforme téléphonique –de la société Dom Plus de Grenoble- qui, soit pourra lui répondre suffisamment précisément, soit le conduira vers des cadres CFDT référents et compétents sur les sujets demandés dans leur région ou leur branche professionnelle.

Il s'agira de donner réponse sur toutes les problématiques purement professionnelles –contrat de travail, congés, rémunération …- et sur celles périphériques au travail –logement, surendettement, mutation, transport, articulation avec vie familiale …--.

Ainsi donc pour la première fois, un syndicat devient un prestataire de service avec des clients, des équipes à former, des obligations de qualité etc … enfin tout ce qui constitue le quotidien des entreprises de notre pays et d'ailleurs.

Pas étonnant qu'il ait fallu des décennies avant de passer à l'exécution dans un contexte peu brillant où le taux de syndicalisation est un des plus faibles d'Europe et alors qu'Internet fait naître des activités qui pourraient, un jour pas si lointain, tuer des organisations qui n'avaient plus rien à « vendre ».

Comme on peut l'entendre dans cette vidéo, à la CFDT on commence à parler « cœur de métier » et « valeur ajoutée » ! Tout arrive …

Quel pourrait être le « choc en retour » de ce syndicalisme de service ou au contraire en quoi pourrait-il constituer un « choc salutaire » ?

Le « choc en retour » pourrait être que ces syndicats vont devoir, comme les entreprises, prouver leur efficacité … Et force est de constater qu'il y a de gros efforts à faire tant cette culture a été quasiment absente d'une « économie syndicale » largement administrée et aujourd'hui à l'agonie. Comme le dit la responsable CFDT de ce projet : « la France n'est pas un pays de syndicalisme de service. On espère que ça va évoluer mais pour le moment, ce n'est pas ça ».

Les organisations syndicales vont connaître la concurrence entre elles sur ce marché mais aussi avec l'arrivée de nouveaux acteurs, notamment issus de la web économie. En quelque sorte, c'est dans « le grand bain de la concurrence » dans lequel la CFDT se jette, et le bain peut être parfois corrosif …

Pour ce qui est du « choc salutaire », on peut imaginer que ces adhérents qui viendront à la CFDT, ou dans d'autres OS également prestataires de service, vont constituer le vivier de futurs candidats aux élections professionnelles et qui, une fois élus, traduiront dans la vie de l'entreprise cette volonté de « rendre un service ». Ils devront se confronter à la loi de l'offre et de la demande interne et sortir de postures idéologiques et/ou politiques qui les ont largement éloignés des préoccupations des salariés.

Le paysage à venir des relations sociales très vraisemblablement recentré sur la vie en entreprises –place essentielle des accords d'entreprise—aura besoin d'élus capables de négocier efficacement et de signer des accords avec les directions qui produiront de nouveaux droits … et de nouveaux services aux salariés.

On voit donc que si c'est « la 25ème heure » du syndicalisme français qui arrive, la « rédemption » n'est pas gagnée, ni le passage de « vie à trépas » assuré non plus !

 

 

 

Hervé Jégouzo

Newsletter n°55 - Janvier 16

 

Pour réagir bulle pour réagir

Partager

 

puce Accès  puce Mentions légales  puce Partenaires  puce Contact  puce Plan du site
 

Copyright © 2017
IDée Consultants

twiter L'équipe d'IDée Consultants, cabinet de conseil en Ressources Humaines et Relations Sociales accompagne en conseil et formation, les entreprises pour leur développement économique et social.