Responsabiliser l'encadrement sur la sécurité pour Gilles KARPMAN


Logo IDée Consultants
banniere

 

Responsabiliser l'encadrement sur la sécurité

 

 

Gilles KarpmanLe témoignage de Gilles KARPMAN, Directeur général :

 

 

Dépasser les diagnostics stériles :

Du point de vue de la sécurité du travail, ce site ressemblait à beaucoup d’autres : grosso modo, les normes étaient respectées et les procédures en place. Malgré cela et les bonnes volontés individuelles, les résultats se dégradaient. Plutôt que de tout expliquer par un manque supposé de motivation du personnel, le directeur du site m’a demandé de construire et animer une formation action pour faire réfléchir l’encadrement à ses responsabilités et pratiques en matière de sécurité."

 

Aller au-delà des causes apparentes :

Nous sommes remontés en amont des premiers constats. Pourquoi en est-on arrivés là alors que tout le monde fait correctement son travail et qu’aucune négligence ne peut être relevée ? comment s’opèrent les arbitrages ? où sont les vraies priorités ? Il est important d’analyser un ou deux crans au-delà des symptômes. On arrive ainsi à expliquer des petites choses jusque-là attribuées à la fatalité, "la faute à pas de chance", "l'accident bête".

 

Impliquer toute la ligne hiérarchique :

Nous avons travaillé avec tout le monde, depuis l'opérateur direct jusqu’au président. Cela a permis d'améliorer la compréhension des points de vues et des intérêts en jeu. Nous avons fait faire l'analyse par les acteurs et leur avons fait produire des préconisations sur leur propre travail . En mettant les responsabilités au bon endroit, on a ouvert des pistes de changement accessibles.

 

Créer les conditions d'une adaptation continue :

Notre travail a débouché sur des préconisations touchant aux délégations et aux responsabilités, à l'organisation de la fonction prévention. Des formations adaptées ont été dispensées. En matière de prévention, rien n'est jamais terminé. Si l’organisation doit encore évoluer pour s’adapter aux enjeux de sécurité, l'entreprise est désormais autonome pour le faire.

 

Savoir se faire discrets :

Les consultants doivent savoir

    • S'effacer dans une mission de ce type, notamment

    • Pendant la période d’observation pour voir ce qui se passe vraiment dans l’usine, au moment de la mise en œuvre, pour que les acteurs aient immédiatement un objet concret d'exercice de leurs nouvelles responsabilités.

 

Retour à la page précédente



puce Accès  puce Mentions légales  puce Partenaires  puce Contact  puce Plan du site
 

Copyright © 2017
IDée Consultants

twiter L'équipe d'IDée Consultants, cabinet de conseil en Ressources Humaines et Relations Sociales accompagne en conseil et formation, les entreprises pour leur développement économique et social.